Chateau de CHEVERNY - Val de Loire
  • PIECE 2
  • PIECE 1
  • PIECE 3
  • PIECE 4

Visitez la Propriété Seigneuriale du Château de Cheverny !

LE CHÂTEAU DE CHEVERNY

Un endroit unique pour faire plaisir aux petits et aux grands à la fois !!
Le Domaine de Cheverny est une propriété seigneuriale
qui appartient à la même famille depuis plus de six siècles.
Cheverny a toujours été habité et chaque génération s’efforce, avec passion,
de l’entretenir et de l’embellir.

FamilleVibraye width960

Les propriétaires : Constance et Charles-Antoine de Vibraye, avec leurs enfants.

C’est le premier château à avoir été ouvert au public en 1922. Les visiteurs peuvent ainsi apprécier tous les
fastes et les délices de la Vie de Château. Du Parc Botanique au splendide intérieur du Château,
des Chenils au Musée en 3D "Les secrets de Moulinsart" et des jardins au parc forestier,
les propriétaires vous invitent à la découverte d’un fantastique patrimoine, authentique et bien vivant.

Situé en Sologne blésoise, Cheverny compte parmi les plus réputés Châteaux de la Loire. Il fut aussi une des premières demeures privées à s’ouvrir au public en 1922.

Le domaine appartient à la même famille depuis plus de 6 siècles : les Hurault, famille de financiers et d’officiers qui se sont illustrés au service de plusieurs rois de France.Cependant, durant cette période, Cheverny échappa 2 fois à la famille : une première fois au 16ème siècle, Diane de Poitiers en fit l’acquisition pour superviser ses travaux d’aménagement à Chaumont sur Loire, après avoir été évincée de Chenonceau par Catherine de Médicis ; une seconde fois au 18 ème siècle, lorsque les héritiers de la fille du constructeur se désintéressent de leur héritage.

Cheverny tombe alors entre plusieurs mains jusqu’à ce qu’Anne-Victor Hurault, Marquis de Vibraye, rachète le château de ses ancêtres, en 1825.

Pendant la révolution française, Cheverny appartenait à Jean Nicolas Dufort de Cheverny, introducteur des Ambassadeurs. Cheverny a pu ainsi éviter le pire grâce aux qualités de diplomate de son propriétaire.

Le Château est aujourd’hui habité par les descendants des Hurault, le Marquis et la Marquise de Vibraye, dont les appartements se trouvent dans l’aile droite. Cheverny est ouvert tous les jours de l’année et n’a fermé ses portes que quelques heures, à 3 occasions : lors de la visite de la Reine Mère d’Angleterre (1963), le jour des obsèques du Marquis de Vibraye (1976) et le jour du mariage de l’actuel propriétaire, le 26 novembre 1994.

De la forteresse primitive édifiée en 1500, il ne reste que quelques vestiges, situés dans les actuels communs. Entre 1624 et 1640 le comte Henri Hurault et son épouse Marguerite Gaillard de la Morinière (d’où les initiales entrelacées H et M que vous retrouverez au cours de la visite) se font construire un nouveau château. Mais les travaux sont d’une telle ampleur que ni l’un ni l’autre ne verront totalement terminée « la merveille née de l’amour ». Leur fille Elisabeth, Marquise de Montglas, achève la décoration intérieure. Le résultat est splendide et permet à la Grande Mademoiselle, fille de Gaston d’Orléans, de qualifier Cheverny de « palais enchanté ».

L’architecte Jacques Bougier (dit Boyer) qui travailla également à Blois et à Chambord, utilisa pour édifier le château la pierre de Bourré. Cette pierre tendre provient de la Vallée du Cher. Elle est néanmoins beaucoup plus solide que le tuffeau de la Vallée de la Loire et possède comme propriétés de s’éclaircir et durcir avec l’âge.

La somptueuse décoration intérieure est l’oeuvre du Blésois Jean Monier. Ce dernier avait bénéficié, en son temps, de l’appui de la Reine Marie de Médicis qui l’envoya parfaire son talent en Italie. A son retour, elle l’employa au palais du Luxembourg à Paris. Puis il revint à Blois, sa ville natale.

Auréolé d’un succès mérité, il est appelé à Cheverny pour y exercer son talent.

La façade sud du château est la façade la plus célèbre de Cheverny. Elle est ornée de bustes d’empereurs romains sculptés « à l’antique », en vogue depuis la Renaissance.

Inspiré par le palais du Luxembourg à Paris, le plan général de Cheverny, avec ses grands pavillons d’angle coiffés de dômes et son décor de pierre en lignes superposées (dit bossages) sont des nouveautés pour l’époque. Ils deviendront caractéristiques de l’architecture classique française.

Hergé, le célèbre dessinateur et scénariste des bandes dessinées belges "Tintin et Milou" s’est inspiré de Cheverny pour créer Moulinsart, le plus célèbre château de l’histoire de la bande dessinée.

En savoir plus sur les châteaux de la Loire

S'il y a bien une région qu'il faut visiter au moins une fois dans sa vie, c'est la Touraine et ses magnifiques châteaux de la Loire. En effet, on n'en dénombre pas moins de 3000 dans la Vallée de la Loire, trônant majestueusement parmi la verdure sur environ 250 km. Une merveilleuse escapade à faire à deux, entre amis ou en famille pour renouer avec l'histoire de France et son prestigieux passé culturel.

S'il y a bien une région qu'il faut visiter au moins une fois dans sa vie, c'est la Touraine et ses magnifiques châteaux de la Loire. En effet, on n'en dénombre pas moins de 3000 dans la Vallée de la Loire, trônant majestueusement parmi la verdure sur environ 250 km. Une merveilleuse escapade à faire à deux, entre amis ou en famille pour renouer avec l'histoire de France et son prestigieux passé culturel.

Châteaux de la Loire, de la Renaissance à aujourd'hui


La plupart des Châteaux de la Loire ont été construits ou rénovés au XV et XVI ème siècle. Une période propice où
les Rois de France décidaient d'y établir officiellement leurs résidences principales. Accompagnés pour la plupart de leur cour et de leurs proches, certains seigneurs ayant des accointances avec le pouvoir royal ont ainsi fait construire des demeures et des manoirs représentatifs de leurs privilèges.

On les appelle les châteaux nobiliaires de première importance qui sont au nombre de 21 sans oublier toutes les autres belles demeures (nobiliaires elles-aussi) mais moins connues. Quant aux principaux châteaux de la région, ils sont environ 11 à être mondialement visités au même titre que le château de Versailles.

Leurs jardins sublimes ont été pensés comme des "salons d'extérieur", où promenades et découvertes de plantes et senteurs sont omniprésentes dans chacun d'eux.

Les principaux Châteaux de la Loire


Il va de soi qu'il est malheureusement impossible de tous les visiter en peu de temps tellement ils sont nombreux. Toutefois, en voici non pas 5 mais 6 d'entre eux qui méritent un détour.

1 - A commencer par le château d'Amboise surplombant la Loire. Il est le château Royal par excellence car il fut la demeure des rois Charles VIII, Louis XII, Henri II et Louis-Philippe 1er qui l'a hérité de sa mère.

Successivement modifié et rénové au cours des siècles, le logis royal abrite en sa chapelle Saint-Hubert, le corps de Léonard de Vinci, mort à Amboise en 1519 et invité permanent de François 1er, le dernier roi à y avoir séjourné.

2 - Construit au XIII ème siècle, le château d'Angers quant à lui, est une imposante forteresse munie de 17 tours de schiste et de calcaire, ce qui fait de lui, l'un des plus gigantesques châteaux forts du Maine et Loire.

3 - En ce qui concerne le château de Blois, situé dans le Loir et Cher, il est l'un des rares à retracer encore l'évolution de l'architecture des Arts et l'histoire fantastique des châteaux de la Loire. Singulier dans son apparence, il possède une cour intérieure animée et interactive avec les visiteurs. Ses spectacles de sons et lumières éblouissent régulièrement petits et grands et seront inévitablement un régal pour vos yeux et vos oreilles quelque soit votre âge !

Des géants les pieds dans l'eau


4 - Mais l'un des plus réputés, c'est
le château de Chambord entouré de son vaste domaine. Incontournable du Loir et Cher, celui-ci est l’un des plus majestueux châteaux de la Loire.

Imaginé par Léonard de Vinci sous le règne de François 1er, il est truffé de mystères et d'intrigues en tous genres. En effet, à chaque détour du château, on peut toujours y découvrir quelque chose d'inattendu ou de surprenant pour le plus grand émerveillement de tous.

5 - Le château de Chenonceau ou le "Château des Dames" est pour sa part, situé en Touraine sur la commune de Chenonceau. Sa particularité réside en sa galerie de deux étages, surplombant le Cher. Un site exceptionnel qui se distingue par sa décoration, son mobilier ou encore la richesse de ses collections dus en partie à l'implication des femmes qui l'ont possédé.


Katherine Briçonnet le fait construire, Diane de Poitiers en aménage une partie et créé les jardins qui portent toujours son nom. Puis Catherine de Médicis le rénove en y apportant sa touche personnelle avec la fameuse galerie qui enjambe le Cher.

6 - A quelques kilomètres de là, on trouve la forteresse médiévale avec le château de Chinon. Repaire de François Rabelais, (l'enfant du pays né à Chinon), il n'aura de cesse à travers son œuvre de Pantagruel et de Gargantua, de promouvoir la ville comme capitale du bien-vivre. D'ailleurs, celle-ci est toute à son image, épicurienne et humaniste au pied de sa citadelle.

Et pour ce qui est des châteaux de Langeais, Loches, Plessis-lèz-Tours, Saumur, Tours, ils sont eux-aussi tous imprégnés d'une riche histoire et dotés pour certains de particularités à découvrir. Comme celui par exemple de Langeais qui offre un côté très austère côté ville mais qui surprend par son délicieux raffinement dès que l'on entre dans la cour principale.

Des châteaux en tuffeau, une pierre calcaire au cœur tendre


De plus, si vous aimez les vieilles pierres, chaque bâtisse est en
tuffeau turonien. Autrement dit, une pierre de taille tendre à base de craie, de couleur blanche ou crème voire jaunâtre parfois.

Extraite des sous-sols des coteaux le long de la Loire, (le plus long fleuve de France), elle se transportait sur des bateaux (les Gabares), ce qui a permis aux nobles de construire des demeures partout dans la région du Centre Val de Loire jusqu'aux Pays de la Loire.

A ce titre, le département, avec ces monuments remarquables est d'ailleurs classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Par conséquent, la région se démène de façon très dynamique pour accroître ses infrastructures touristiques tout en développant "La Loire à Vélo" et ses pistes cyclables par exemple ou encore la manière dont les sites peuvent être visités car oui, vous pouvez désormais visiter de nombreux châteaux de la Loire à vélo !

Car en effet, que l'on choisisse de les voir d'en haut en montgolfière ou en barque sur le Cosson, (petite rivière qui entoure Chambord) mais aussi en naviguant sur la Loire tout en douceur... Il y a mille et une façons de découvrir les Châteaux de la Loire tout en se faisant plaisir. Pour cela, il vous suffit de contacter l'Office de Tourisme Tours Val de Loire, à votre disposition pour vous guider du mieux possible.

Châteaux de la Loire, en passant par la Touraine


En outre, forte d'une
 riche gastronomie locale avec ses spécialités tourangelles ou angevines et ses vins, la Touraine possède bien d'autres atouts en son fief !

Les vins de Touraine comme le Bourgueil, le Chinon, le Vouvray, et autres appellations d'origine contrôlée sont souvent citées pour leur qualité et le savoir-faire exceptionnel des vignerons. Les visites en cave sont nombreuses et les dégustations (avec modération) permettent de découvrir des vins raffinés et typiques d'une région viticole réputée.

Quant à la bonne chair, de nombreux petits restaurants vous proposent des spécialités locales et traditionnelles qui continuent de perpétuer l'art du bien-manger à la française.

En cela, Rillettes ou Rillons de Tours, Andouillettes au Vouvray, Friture de Loire, fromages de chèvre de Sainte-Maure-de-Touraine, nougat de Tours ou encore la Poire ou Pomme tapée de Rivarennes (une technique de conservation centenaire !) se retrouvent en bonne place sur les petits marchés locaux ou boutiques de la région.

La liste n'étant pas exhaustive, la Touraine est donc l'une des régions où les plus grands épicuriens aiment s'installer, ravis de promouvoir la qualité des produits du Terroir ou de saison.

Pour aller plus loin


En résumé, la Touraine et ses Châteaux de la Loire sont indéniablement liés à
l'histoire française et ses richesses d'autrefois. Elle symbolise par là-même la royauté mais aussi la puissance d'une architecture fabuleuse que le monde entier aime et apprécie.

D'autre part, en 2019, on a fêté les 500 ans de Renaissance consacré à Léonard de Vinci. Génie aux mille facettes, il a habité le Château du Clos Lucé, situé juste à 400 mètres du château royal d'Amboise de 1516 à 1519, sur l'invitation de François 1er.

Âgé de 65 ans, (un âge canonique pour l'époque !), il y passera ses trois dernières années, avec la Joconde et des plans révolutionnaires dans ses bagages.

Sa dernière demeure transformée aujourd'hui en musée est totalement dédiée à ce visionnaire incomparable. Le public peut ainsi découvrir et tester (en version virtuelle ou réelle) toutes les œuvres de l'artiste, du mathématicien, de l'ingénieur civil et militaire, de l'architecte, de l'anatomiste mais aussi du peintre... que fût Léonard de Vinci.

Celui-ci est mort de maladie, après avoir perdu l'usage de sa main droite, le 2 mai 1519 à l'âge de 67 ans et conformément à ses volontés, il a été enterré à Amboise.

« Alors que je croyais apprendre à vivre, j’apprenais à mourir ». Léonard da Vinci 1452-1519

LA VIE AU CHÂTEAU

Le château présente des pièces de mobilier uniques et des aménagements intérieurs remarquablement conservés. Les enfants seront émerveillés par la robe de mariée, les chevaux de bois et la collection d'armes et d'armures.
Les appartements du 1er étage témoignent de l’art de vivre à la française : la chambre des naissances, la chambre d’enfants, la salle à manger privée…
Mais Cheverny recèle bien d’autres trésors comme par exemple la tapisserie des Gobelins du 17ème siècle présentée dans la Salle d’Armes ou encore la commode d’époque Louis XIV de style Boulle.
Venez découvrir le raffinement de la décoration intérieure avant la visite du parcdu jardin des apprentis, du jardin potager, du jardin de tulipes (en saison) et du labyrinthe

GUIDE-JEUX

Tu as entre 7 et 14 ans, viens décoder la phrase mystère du château de Cheverny.
À l’entrée du château, tu recevras un guide-jeux. Tu devras faire appel à ta mémoire, à ton sens de l’observation afin de résoudre l’énigme.

Apporte ta réponse à l’entrée de l’exposition "Les secrets de Moulinsart" pour qu’elle soit vérifiée.

Nous ne donnons pas de guide-jeux aux groupes scolaires, dans la mesure où nous leur offrons un guide qui les prend en charge pour la visite du château.